Les unités minimales
Boucles à l'envers
Progression
Conditions favorable
Conclusions
Site principal
Les unités minimales
Boucles à l'envers
Les unités minimales sont des abstractions qui se concrétisent par les formes de base correspondantes :
- la forme de base de 1ère unité est la boucle
- la forme de base de 2ème unité est le pont.
La hierachie des unités minimales s'explique par le fait que la 2ème unité ne se concrétise jamais dans l'écriture cursive sans la 1ère, autyrement dit pat l'impossibilité d'écrire une lettre de notre alphabet cursif romain sans 1ère unité ( m et n sont toujours terminés par un retour vers la droite, donc par une 1ère unité).

Au sujet de leur définition : j'ai choisi d'utiliser l'expression "en passant par en bas" et "en passant par en haut" pour définir le sens de déroulement des unités minimales :
la 1ère unité "va de la gauche vers la droite en passant par en bas",
la 2ème unité va dans le même sens "en passant par en haut".
J'aurais pu utiliser les termes "concave" et "convexe" ou "dextrogyre" et "sinistrogyre" ou encore "horaire" et "antihoraire".
Ces termes ne m'ont pas satisfaite.

En effet :
* si "concave" et "convexe" indiquent bien l'arc formé par le tracé, ils ne disent rien de l'emplacement du tracé. Or, la très grande majorité des tracés de 1ère unité passent de la gauche vers la droite sur la ligne de base, donc en bas de l'interligne. Parallèlement, les tracés de 2ème unité passent de la gauche vers la droite en haut de l'interligne.
Tout énoncé supposant des exceptions (par exemple la 1ère unité qui termine le b et le v en haut de l'interligne)la définition "qui va de la gauche vers la droite en passant par en bas" rend compte que la concavité de l'unité 1 est située en bas du 1er interligne, de même "qui va de la gauche vers la droite en passant par en haut" rend compte que la convexité de l'unité é est située en haut du 1er interligne.

* Par ailleurs les notions de concavité et de convexité sont difficiles pour les enfants de même que dextrogyre et sinistrogyre qui ne concernent que le rond et qui demandent à ce qu'on considère uniquement sa partie basse (puisque le haut d'un rond sinistrogyre va vers la droite).
Pour leur part, les notions d'horaire et antihoraire sont également difficiles - d'autant plus à notre époque où les aiguilles du cadran laissent souvent la place à des chiffres - et elles n'offrent pas les mêmes repères que "en passant pas..." .

graphisme-ecriture
06/03/10